ACCUEIL

 old-paint-brush-1061955_640

 

« L’Artiste considère chacune de ses oeuvres comme une aventure personnelle, comme un nouveau terrain d’exploration et de partage ».

 

 

 Loin des conventions académiques, le travail pictural de l’artiste Nanouska s’exprime dans l’abstraction. Une forme qui s’impose comme une évidence. 

D’un coté, la géométrie parfaite des carrés, cercles, et triangles trouve sa place dans l’abstraction mystérieuse du Mandala, de l’autre la connectivité des réseaux dessine ses lignes dans le cheminement conceptuel de l’artiste.

Pas d’opposition, juste un dialogue de formes et de couleurs , riche reflet de la sensibilité métaphysique et des interrogations géométriques de l’artiste.

A l’art géométrique, Nanouska emprunte le goût pour une peinture constituée des formes les plus simples et de leurs transformations. La forme géométrique jointe à la simplicité et à la rigueur des structures et de la composition peut atteindre une grande pureté. Cette même forme associée à l’infini des combinaisons est tout aussi capable d’exprimer dynamisme et vitalité.

Loin de rechercher toute signification dans le choix des formes, ainsi que celui des couleurs, Nanouska propose une réflexion sur l’équilibre qu’elles instaurent.

Dans ces « jeux colorés » la forme s’impose d’elle même par sa simplicité, tout en cachant une grande complexité.

 » Toute l’action de la peinture réside dans le rapport des couleurs entre elles, dans le rapport des formes entre elles, et dans le rapport entre les formes et les couleurs ».

♣ L’abstraction géométrique n’a de cesse de faire évoluer notre regard sur l’Art, parce qu’elle ne joue pas sur des représentations mais sur des lignes, des formes, du mouvement.

Mouvement artistique qui, par essence, ne cesse de se mouvoir et d’évoluer. Parce qu’il sait jouer avec les attributs techniques et artistiques de notre époque, ce mouvement continuera à vivre avec elle et à nous surprendre!

Van Doesburg disait  » l’art abstrait est devenu concret, parce que rien n’est plus concret, plus réel qu’une ligne, une couleur, une surface… ».